Une belle leçon de tolérance

Aujourd’hui, un billet a tourné sur les réseaux sociaux : rédigé sur son blog par Thierry Peltier, un belge catholique et pratiquant, un ‘catho de la base’ comme il le dit lui-même, il adresse une lettre ouverte à l’Abbé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles et fervent opposant au mariage pour tous.

Ce billet, c’est un petit concentré d’amour et de tolérance. A des arguments basés sur des peurs qui confinent parfois au fantasme, M. Peltier oppose des arguments basés sur de simples principes humains. Ainsi, là où l’Abbé Grosjean évoque le droit des enfants à être élevés par un père et une mère, M. Peltier rétorque que l’enfant a surtout un droit à être désiré et aimé. Imparable.

La lecture de ce billet me fait arriver à la conclusion qu’en réalité ce n’est pas la religion en soi qui fait du mal mais bien l’intolérance religieuse, l’oubli des socles fondamentaux et la sempiternelle prétention de leurs porte-drapeaux à croire qu’ils détiennent la vérité absolue et à vouloir l’imposer à tous. En manifestant de la sorte, combien de catholiques ont finalement laissé au vestiaire les valeurs de base de tolérance et d’amour du prochain ? Beaucoup visiblement. Cet article me laisse penser que cette minorité est sans doute loin de représenter l’ensemble des catholiques et qu’il y a certainement beaucoup de ‘cathos de la base’ qui eux, non seulement ne les ont pas oubliées, mais les vivent au quotidien. Et ça, ça rend optimiste.

Bref, un article plein de coeur qui donne une sacrée leçon et qui devrait être diffusé sur la toile sans modération.

Publicités

8 réflexions sur “Une belle leçon de tolérance

  1. L’Abbé Georges a oublié d’appuyer sur F5 pour actualiser son ouverture de coeur et d’esprit.

    C’est pour ça que les prophètes arrivent à toute époque, pour réveiller les gens qui sont trop accrochés à des principes qui n’ont plus lieu d’être.

    J'aime

  2. Un message d’amour et de tolérance ? Quelle tolérance ? Celle de jeter aux chiens des réseau sociaux un prêtre qui reste fidèle à ses convictions -et ça, on ne va pas reprocher de respecter sa promesse-? L’auteur de cette lettre se fait à lui même ce dont il accuse son correspondant. Vous imaginez le mal qu’il est en train de faire à ce prêtre ? Dommage que les relais se fassent pour ce genre de violence… (regardez les commentaires sur la page, c’est hallucinant de mal). Désolé, ça ne m’a pas touché et ça m’a peiné.

    J'aime

    • Mais ce prêtre s’était déjà jeté lui-même aux chiens des réseaux sociaux comme vous dites, étant très actif sur Twitter notamment. Si vous lisez bien c’est le refus du dialogue de sa part qui a poussé M. Peltier à lui adresser cette lettre ouverte. Comme on dit qui sème le vent… Et je ne trouve pas que les commentaires soient hallucinants de mal, je trouve au contraire qu’on voit enfin un peu de lumière au bout du tunnel et que les gens se rendent compte que non, les catholiques ne sont pas tous des obscurantistes tout droit sortis du Moyen Age, et qu’ils ne sont peut-être plus qu’une poignée à vouloir encore brûler les sorcières.

      J'aime

    • Moi qui suis en guerre froide avec l’église (pr des raisons qui ne regarde que moi), la lettre de Mr Peltier, sans me donner l’envie de rentrer ds les ordres ou d’aller à l’église, m’a laissée un sentiment d’apaisement envers les catholiques, et ça je ne le croyais pas possible surtout par les tps qui courent…
      Bref! j’ai publié cette lettre via FB et plusieurs personnes ont eu le mm sentiment que moi: ce monsieur défend son église et la tolérance avec des mots qui touchent.
      Merci Mr Peltier!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s