Biancat n’arrive pas à apprivoiser Twitter

Comme je l’ai dit dans ma présentation, j’aime beaucoup, non, j’adore les réseaux sociaux, surtout depuis que j’ai quitté Paris il y a deux ans. Les réseaux sociaux, c’est mon chez-moi virtuel. Ma page Facebook, c’est mon salon de thé, mon blog, c’est ma chambre, des endroits cool et cosy où je peux papoter avec mes amis. Les anciens, ceux que je connais depuis toujours, et puis les nouveaux qui se greffent sur mon arbre généalogique virtuel au fil du temps et des cyber-rencontres.

tweetRécemment, j’ai donc décidé de me lancer sur Twitter : le petit oiseau bleu et moi on ne se connaît pas bien. Il faut dire que la limite de 160 caractères, pour une bavarde comme moi, ça rebute un peu. J’ai donc établi ma stratégie d’attaque, en deux temps.

J’ai d’abord créé un compte à usage professionnel, avec mon vrai nom. Enfin au début ce n’était pas si clair. Je voulais en dire trop sur moi et en lire trop sur trop de sujets et j’ai fini schizophrène. J’ai donc fait marche arrière et décidé d’assumer ma casquette de marketeuse, parce que c’était ma vie, enfin en tout cas jusqu’à il y a deux ans. La tête qui est sous cette casquette-là, elle s’intéresse de près à tout ce qui touche au marketing digital, et Twitter, sur ces sujets-là, c’est une vraie mine d’or. Alors je sélectionne soigneusement mes abonnements, je lis beaucoup, je tweet, je retweet, pardon je RT, je follow, j’unfollow, de temps en temps je ris alors je partage sur Facebook. Bref, je vis ma vie de Twittos pro dans laquelle je me sens désormais bien à l’aise. Mon nombre de followers croît petit à petit, c’est plutôt sympa même si à la limite je ne suis pas là pour ça.

Puisque mon compte Twitter pro roule depuis quelques temps, je me suis dit qu’il était temps de tenter un Twitter perso, celui de Biancat. Avec pour objectif presque avoué de recruter des lecteurs pour mon blog, de nouveaux cybercops (j’aime bien cette expression 🙂 ) pour venir papoter avec moi. Mais là, je me suis trouvée confrontée à tout un tas de questions sans réponse :

Me décrire en 160 caractères ? Petite sudiste fraîchement blogueuse, cherche cops pour e-soirées pyjama sympa ! Maman, fan de SF, de littérature anglaise et de tout ce qui fait la vie 🙂  Est-ce que je me reconnais quand je lis ça ? A 10% on va dire oui, mais en lisant ça est-ce que j’aurais envie de me suivre sur Twitter ? Pas sûr.

helpA qui m’abonner ? Pour les sites généraux c’est facile, mais dès qu’il s’agit des vrais gens ça se complique : comment suis-je censée trouver les personnes qui potentiellement pourraient avoir les mêmes affinités que moi, sachant que je n’arrive pas à en savoir plus sur eux en 160 caractères qu’eux sur moi ?

Tweeter oui, mais quoi ? Quand je publie sur le blog, ça tweet automatiquement, c’est déjà un bon début mais ça ne va pas me mener bien loin. Et sinon, que suis-je censée dire à mes abonnés alors que je n’en connais aucun ? Partager des infos drôles (ou pas) ? Raconter ma vie ? Poster la citation du jour ? Peut-être faire la météo ?

Curieusement, ma vie de Twittos perso se révèle au final bien plus compliquée que la pro, je voudrais tweeter mais je n’y arrive pas vraiment. Il me semble avoir lu il y a quelques temps un article – sur mon Twitter pro – qui disait en substance qu’à chaque personne son réseau social. Je me dis que cet espace un peu trop étroit n’est donc peut-être pas fait pour mon moi perso.

Cela dit, le bilan n’est pas totalement négatif puisque cette expérience m’a permis de découvrir la petite e-boutique Medieval Fairy Creation que j’ai présentée dans un précédent article. Elle est tenue par une jeune femme adorable dont l’univers féérique me parle beaucoup, alors même pour une rencontre ça valait le coup 🙂

Mais pour l’instant, en attendant l’inspiration Twitterienne, je vais laisser vivoter la page de Biancat, on ne sait jamais il y a peut-être une personne de temps en temps qui viendra fureter dans la Biancat’s Room par ce chemin de traverse, alors pour elle je laisse la porte entrouverte…

Publicités

8 réflexions sur “Biancat n’arrive pas à apprivoiser Twitter

  1. Je ne sais pas à quoi ressemble Twitter. Sauf avec les Screenshots de Stars qui racontent – avec réussite – leur vie en 160 caractères.

    Peut-être un jour. Mais pas tout de suite. Ou pas ! 😀

    J'aime

  2. Je suis en pleine cogitation pour twitter. On verra bien.
    Je vois que tu es sudiste comme moi.
    Comme tu es une bavarde, je t’accueille quand tu veux sur mon log d’hôtes. Viens parler de toi chez Mia M.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s