Rencontres et voyance sur Internet… signe des temps ?

Il y a quelques temps, pour les besoins de mon métier – j’étais jusqu’il y a peu commerciale dans une petite agence de webmarketing – , on m’a confié la réalisation d’une pige sur les sites Internet de rencontres en tout genre et de voyance en ligne.

Dans un souci strictement professionnel, je me suis donc fait lire la bonne aventure par Maria, Laetizia, Melania, Geneviève… Et j’ai créé le profil de Ruby72 pour m’inscrire sur Amoureux, SugarDaddy, Entre Infidèles, Rencontre ronde, Cougar rencontre

laetizia voyance

Je l’avoue dans un premier temps, ça m’a amusée, parce que je suis toujours emballée par les projets qui me sortent de la routine quotidienne. Puis, au fur et à mesure que j’avançais dans mes recherches, j’ai ressenti une sorte de désabusement et je me suis interrogée sur ce que signifiait la prolifération de ce type de sites, et sur ce que ça révélait sur la santé de notre société.

A la recherche… mais de quoi ?

Nous vivons dans un monde morose et désenchanté, où les perspectives sont plutôt sombres et l’avenir particulièrement incertain. La société s’avère de moins en moins capable d’apporter des réponses et des preuves de réassurance. Quant à la politique, elle devient elle-même source d’insécurité. Dans ce contexte, où trouver refuge ? Pour certains, dans la consultation de diseuses de bonne aventure, pour tenter d’avoir un peu de visibilité à travers le brouillard. Pour d’autres, dans la recherche, si ce n’est de l’amour, au moins du plaisir sous toutes ses formes, pour se détourner de ce même brouillard.

Et cela va loin, certains sites incitant ouvertement à l’adultère avec des discours tout à fait naturels et déculpabilisants. L’adultère est une chose, mais de là à en faire un commerce… Quant au site SugarDaddy, il propose à des jeunes femmes vénales de rencontrer des hommes vieux et riches. Perte et détournement des repères sociétaux, vous dites ?

site-entre-infideles-visu-200x146   Capture_sugar_daddy

 

 

Une exploitation de l’inquiétude et du désenchantement

Les oracles existent depuis la nuit des temps et ce n’est pas ce qui me dérange, étant moi-même fascinée par les arts divinatoires. Mais aujourd’hui, il n’est plus question d’art mais de techniques marketing. Qu’ils proviennent de Laetizia ou de Melania, les messages sont identiques : tous promettent un avenir radieux, mais à condition d’accepter de l’aide moyennant finance. Sur certains sites, les messages sont délivrés de façon parfois imaginative, vous donnant même l’impression d’être en chat direct avec la voyante en question (à laquelle vous ne pouvez répondre que si vous payez évidemment).

Et chacun utilise la technique marketing bien connue de l’urgence : c’est maintenant qu’il faut le faire, ne laissez pas passer l’occasion, demain il sera trop tard. Je suis dans le métier depuis longtemps et je vois que les ficelles sont grosses, mais je me demande quel peut être l’impact de tels messages sur des personnes plus crédules.

L’amour et l’avenir seraient-ils finalement devenus des produits ?

spraydateQuand je vois la multiplication de ce type de sites, j’aurais tendance à dire que oui, ou en tout cas que certains officient pour que ce soit le cas. Pourtant le concept de base n’est pas mauvais, du moins pour les sites de rencontres.

Je parle en connaissance de cause puisque j’ai moi-même rencontré Chéri sur Internet il y a une douzaine d’années et que je n’aurais probablement jamais croisé son chemin autrement. Mais c’était à une époque où Internet était plus naïf, où les sites de rencontres tels qu’ils sont aujourd’hui n’existaient pas, et où la recherche du gain à tout prix par ce nouveau canal n’était pas aussi exacerbée qu’aujourd’hui.

Appât du gain dans une société où tout est prétexte à gagner de l’argent d’un côté, perte des repères sociétaux et inquiétude sous-jacente de l’autre : voilà un cocktail détonnant qui crée le terreau idéal pour la prolifération de ces sites. Alors signe des temps ? On dirait bien que oui.

Publicités

16 réflexions sur “Rencontres et voyance sur Internet… signe des temps ?

  1. Je suis épatée par ton article, Biancat, il est une excellente analyse de fond et les conclusions en sont très justes, tout est devenu prétexte à abuser de la peur, de l’incertitude, solitude et autres malheurs humains.
    Je me souviens être allée, il y a des années au salon de la voyance, l’histoire de rigoler, et je me suis sauvée à toute vitesse à la vue d’un de spectacles de plus affligeants.
    Un concentrée de la misère humaine et de la solitude d’un côté et les « rapaces » de l’autre, folkloriques de surcroit…
    Puisque tu as la gentillesse de venir chez moi, tu dois savoir que j’ai une dent « perso » contre les Mmes Irmas 😀 mais là, c’est le top…

    J'aime

    • Merci Elisabeth 🙂 et oui en effet j’ai vu ça ta dent perso contre les Mmes Irma ^^, mais c’est vraiment honteux cette façon d’exploiter la faiblesse des gens. La divination, quel qu’en soit le support, est un art à pratiquer avec la plus grande délicatesse et beaucoup de discernement, là on est juste dans le grand n’importe quoi 😦

      J'aime

  2. C’est le rêve de cette société désenchantée. Le profit, le plaisir immédiat.
    Ce parasite est en nous avant même que nous ne venions au monde.
    Passé le seuil de l’utérus, la domestication commence.

    Comme dirait mon ami rastafari, get up, stand up, stand up for your life.

    Le pouvoir est en nous pour ne pas finir soumis et complètement désabusés.
    Le pouvoir est en nous pour choisir le rêve qui nous sied.

    Le pouvoir est en nous mais le chemin est étroit car tout autour de nous, les gens vivent ce rêve dominant où la souffrance est la norme et ne manqueront pas d’essayer de nous faire tomber.

    Peu importe si l’on chute, l’essentiel est de se relever. Faire de sa vie un paradis est une lutte, une transformation possible si l’on agit en guerrier. Car tout né dans l’esprit et on est responsable de son propre esprit.

    J'aime

  3. Je deviens peut-être cynique, mais ça ne m’étonne plus du tout … passionnée aussi que je l’étais plus jeune des arts divinatoires, je me suis toujours tenue à l’écart des sites du genre, je me doutais bien de ce qui risquait de se dire. Enfin, ceux qui présentaient directement des voyants ; ceux où tu avais des profils d’astrologie ou autres, à l’écrit, je trouvais encore ça amusant. Maintenant, un peu comme certains sites de rencontres, c’est plutôt navrant.

    J'aime

    • décidément nous avons vraiment bcp de points communs Lynnae, les arts divinatoires aussi ! 😉 et c’est vrai que tout se qui se passe sur le net sur le sujet ne vole pas bien haut… c’est bien triste !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s