La vraie sagesse

roseIl y a quelques jours, une de mes tantes est partie pour le grand voyage. Mon oncle et ma tante, le couple le plus uni qui soit, uni d’un amour véritable comme on en voit rarement. Comme l’a dit un jour ma tante : ‘Peu importe où je suis, du moment que je suis près de lui’. Presque comme dans les livres.

Elle était très douce, d’une immense gentillesse. Je revois encore son sourire et j’entends encore sa voix caressante. Mais la maladie d’Alzheimer avait pris le dessus depuis plusieurs années, la sortant petit à petit d’elle-même.

Depuis plusieurs années, mon oncle  – plus de 80 ans aujourd’hui – s’occupait d’elle avec un dévouement et un courage exceptionnel. Certes assisté par des aides qui venaient chez lui quotidiennement prodiguer des soins à domicile à son épouse, il avait pris en main toutes les charges domestiques.

Mais ce qui était étonnant, voire frappant pour les personnes qui le rencontraient pour la première fois, c’est l’énergie et la joie permanente avec laquelle il s’acquittait de toutes ces tâches. Il faut dire que mon oncle n’est pas quelqu’un d’ordinaire. Il est certainement l’être le plus spirituel qu’il m’ait été donné de rencontrer. C’est avec mon père et lui que j’ai découvert petite l’essence des spiritualités orientales, pour lesquelles ils avaient eu le coup de foudre il y a une trentaine d’années, et qui n’ont eu de cesse de les accompagner pendant toute leur vie.

Au fil des années, mon oncle a atteint une profonde sagesse, et à chacune de mes visites chez lui, je m’abreuve de ses paroles comme à une source. Ses mots sont simples, sans circonvolutions inutiles, mais ils touchent toujours à l’essentiel.

carl-and-ellie-old-ageCe 25 août, la femme qui a été à ses côtés toute sa vie s’en est allée. Je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à cette scène du film ‘Là-haut’ qui m’a tant fait pleurer, lorsque le vieux Carl perd sa femme Ellie, devenant ensuite peu à peu un vieillard bougon.

Sauf que je sais que mon oncle ne deviendra pas ce vieillard bougon et que la joie et la sérénité qui se sont ancrés en lui grâce à la spiritualité ne le quittera pas. Par cet événement, j’ai compris une autre facette de ce qu’est la vraie sagesse, celle qui donne la force de se réjouir sincèrement de la fin des souffrances de la personne aimée et de la laisser partir vers la paix et la lumière. Celle de transcender la mort et de la regarder en face avec le sourire.

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j’ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m’avez apporté !

Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !

Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N’allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !

Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! 

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

(Prière amérindienne)

Publicités

Ridiculous Girl et la méduse corse

Corse Cette année, comme tous les ans, j’ai passé mes vacances en Corse. L’Ile de Beauté n’usurpe pas son nom : mer turquoise, paysages à couper le souffle, montagnes ocres, merveilleux couchers de soleil… même après tant d’années, je m’émerveille encore.

Pourtant, il y avait une chose que je n’avais pas encore testée : la piqûre de la méduse.  Depuis mon enfance, je me baigne chaque année en Méditerranée et j’avais jusque là réussi à passer à travers.

En ce jour funeste du mois d’août, je me baignais tranquillement dans les eaux transparentes et j’avais décidé d’aller nager un peu au large. Arrivée aux bouées, j’entame un demi-tour et là, je sens sur mon bras droit une décharge électrique qui m’arrache un cri. Je ne pense pas tout de suite à une méduse, et spontanément, je regarde s’il n’y a pas de sang sur mon bras (ben oui, on ne sait jamais, si un requin miniature ou un piranha avait été attiré par mon bras potelé…) mais non.

Tant bien que mal, je nage vers la plage avec mon bras qui brûle et une larme pendant au coin de l’oeil. Hors de l’eau, je constate que mon bras et mon avant-bras sont rouges et boursouflés et je réalise que j’ai quand même réussi l’exploit de coincer la méduse au creux de mon coude en nageant. Ce qui visiblement ne lui a pas beaucoup plu, vu les deux brûlures qu’elle m’a infligées. Double effet kiss cool (enfin plutôt hot dans ce cas…).

Sur le moment, je ne sais pas trop quoi faire, heureusement un monsieur sur la plage, et plus tard un article dans Femme Actuelle (ou autre lecture de vacances, je ne me rappelle plus), m’indiquent la marche à suivre en cas de piqûre de méduse, je vous la livre au cas où :

1- Nettoyer la brûlure avec de l’eau salée (surtout pas d’eau douce qui peut provoquer l’éclatement des cellules venimeuses)

2- Mettre du sable sec et laisser sécher

3- Frotter ensuite doucement la plaie : on peut par exemple utiliser du sable ou une surface plane, style carte de crédit, et ‘raser’ la brûlure avec le bord pour enlever les filaments qui seraient encore présents

4- Après avoir nettoyé la plaie avec un produit antiseptique, appliquer pendant plusieurs jours une crème pour apaiser la brûlure et les démangeaisons (Biafine ou Onctose par exemple) parce que les premiers jours, on a envie de se gratter jusqu’au sang.

Et voilà comment on se retrouve avec une brûlure, certes laide, mais guérie :

Meduse

Moralité : si vous avez envie d’un chaudoudou, évitez de le faire avec une méduse…

The Versatile Blogger Award ^^

versatile blogger award

Petit passage éclair pendant mes vacances corses et je vois que mon blog a été nommé pour le Versatile Blogger Award (bon ok je ne sais pas trop ce que c’est mais ça fait plaisir !) par lolalorapa et son blog Au fil-M-des mots, blog de critique que je suis et que j’apprécie beaucoup : http://auxfilmsdesmots.wordpress.com/

Merci à toi Laura ! 🙂

Voici donc les règles du jeu que Laura a eu la gentillesse de m’expliquer :

1- Mettre le logo du Versatile Blogger Award et expliquer les règles

2- Remercier la blogueuse ou le blogueur qui vous a sélectionné.

3- Ecrire 7 choses sur soi.

4- Nominer 15 autres blogueuses ou blogueurs.

5- Prévenir ces blogueurs ou blogueuses.

1 et 2 c’est fait, donc voici 7 choses (inavouables) sur moi :

1- Mon vrai prénom est Marina et Biancat, qui est un pseudo que j’utilise depuis des années, vient en fait du nom du chat de mes parents…

2- Dans mes veines, se mélangent du sang français (par mon papa), et malgache et chinois (par ma maman) : vive le métissage !

3- Depuis toujours j’adore chanter : avec le temps je l’assume, mais il y a une douzaine d’années, je me suis rendue (avec peu de succès il faut bien le dire ^^) à plusieurs castings d’émissions de télé-crochet (que voulez-vous, quand on est jeune et naïve…)

zelda4- Même si je joue beaucoup moins qu’avant,  je suis une grande fan des Sims et de Zelda : quand j’ai découvert la version sociale des Sims sur facebook, j’étais obsédée par les missions, j’avais 4 comptes de jeux (même mon chat avait un compte…) et j’ai finalement arrêté au bout d’un an parce que la vie de ma Simette empiétait sur la mienne. Rien qu’en écrivant ça, je me fais peur ^^

5- J’adore le cinéma et les séries SF / fantastique parce que j’aime être emportée ailleurs : je suis une aficionado de la série Supernatural, et je crois que si j’avais 15 ans, j’aurais le béguin pour Jared Padalecki ^^

6- Je suis très attirée par les spiritualités orientales et je pratique le yoga depuis 3 ans

7- Mon animal préféré est le chat : à la fois altiers et burlesques, je les trouve fascinants. Mon spécimen perso s’appelle Agathe.

Et enfin, roulement de tambour, voici pour ma part mes 15 blogs nominés (ce n’est pas un classement, juste en vrac 15 blogs que j’aime suivre) :

1- Falaise Lynnaenne : http://falaiselynnaenne.wordpress.com/2013/08/20/the-hunger-games/

2- Tarot psychologique : http://tarotpsychologique.wordpress.com/

3- L’heureuse imparfaite : http://lheureuseimparfaite.com/

4- Sans label : http://sanslabel.wordpress.com/

5- Espace temps : http://ladyelle134.wordpress.com/

6- Sous nos couettes : http://sousnoscouettes.com/

7- Humeurs en blog : http://humeurenblog.wordpress.com/

8- Perdue sur la planète : http://perduesurlaplanete.wordpress.com/

9- Geek me I’m famous : http://geekmeimfamous.wordpress.com/

10- Le blabla de l’espace : http://aeschne.wordpress.com/

11- Blog La Maison Musée : http://lamaisonmusee.wordpress.com/

12- L’empreinte de mes mots : http://empreintedemesmots.wordpress.com/

13- Hortus Closus : http://hortusclosus.wordpress.com/

14- Bill Murray : http://billmurrayreload.wordpress.com/

15- Patrick Solere : http://solere.wordpress.com/

Et voilà ! Comme on dit, faites suivre… et encore merci à toi Laura 🙂