Le défi d’écriture chez Olivia : Clair obscur

des mots une histoireLa liste des mots est sortie chez Olivia aujourd’hui : ténébreux – sombre – gouffre – clair – caverneux – roman – asocial – adaptation – théâtre – dramatique – scénariste – comédien – grandiloquent

La consigne facultative est la suivante : décrire un rendez-vous amoureux. Je ne l’ai pas respectée parce qu’une autre idée m’est venue, mais comme nous ne sommes que mardi, je me tâte pour écrire d’ici la fin de la semaine un autre extrait de l’histoire de Sarah avec ces mêmes mots…

En attendant, pour aujourd’hui ça donne ça :

‘Notre relation a changé, c’est indéniable, mais après tout n’est-ce pas là la loi implacable du grand théâtre de la vie ? Des montagnes russes entre le glamour et le dramatique, le rétro et le moderne, le clair et le sombre. Bien que ce soit dans l’ordre des choses, je dois t’avouer que je n’aime pas beaucoup la tournure qu’a pris notre histoire, de la curiosité à la tendresse, de la tendresse à l’indifférence, de l’indifférence à la haine. Un bien mauvais roman ma foi.

Il y a quelques années, tu es apparu dans ma vie, discret, seul, presque asocial, et je t’aimais bien comme ça. Je t’ai bien mis à la porte deux ou trois fois mais tu revenais toujours, alors je t’ai gardé. Tu étais en réalité un sacré comédien et tu cachais bien tes capacités d’adaptation et ton potentiel de colocataire sans-gêne.  Passant outre mon consentement, insidieusement, tu as même au fil du temps ramené tous tes amis sans que je m’en aperçoive.

Ah ça, tu as été malin et tu m’as eue par surprise. En te regardant bien, je pourrais presque distinguer ton sourire victorieux les jours de pluie. Scénariste rusé et patient, tu avais bien préparé ton coup. Cependant, ne me crois pas si proche du gouffre car j’ai plus d’un tour dans mon sac. Très bientôt, cher cheveu blanc, j’ai le regret de t’annoncer que je vais te livrer aux mains expertes de mon coiffeur. Et que tu le veuilles ou non, tes amis et toi allez disparaître  – du moins pour quelques semaines – dans la forêt jadis ténébreuse de ma chevelure. Mouhahahahaha ! (rire caverneux et grandiloquent)’

Publicités

32 réflexions sur “Le défi d’écriture chez Olivia : Clair obscur

  1. Pingback: Je crois que la crise de la quarantaine me guette… | Biancat's Room

  2. ah ah quel talent , vraiment je m’attendais a tout
    implacable loi des ans auquel nous avons bien la chance de pouvoir remedier et petit mensonges nous voila avec une nouvelle frimousse toute juvenile grâce a ce grand choix de couleurs alors laquelle ici ? aujourdhui ma voisine du coiffeur etait en bleu et blond
    bof!
    bravo

    J'aime

  3. Comme tout le monde, j’ai été surprise par la chute : je me suis dit que ce n’était pas un homme, un chat peut-être. Et non, un cheveu blanc ! Très bien trouvé ! C’est ce que j’aime dans ces petites histoires : une intrigue courte qui parvient pourtant à nous égarer, puis une chute qui nous surprend. Bravo !

    J'aime

  4. Pingback: L’abîme au bout des doigts (extrait V) | Olivia Billington

  5. Mais Wtf !!!! Désolé, je suis malpoli mais mon Dieu cette chute ( oui cette chute lol ) : génial ! J’ai ouvert de grand yeux en me stoppant net :  » mais non, ce n’est pas possible ! Elle ne parlait tout de même pas de…  » Puis relecture du premier et du début du second paragraphe, et, puis, ben si, elle l’a fait ! Grandiose !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s