Bella Stella – Highland

En cherchant une vidéo pour les Fripouilles (une chanson d’enfant, je le précise à toutes fins utiles ^^), je suis tombée par hasard sur ce morceau du groupe allemand (oui !) Highland. Mélange surprenant de rap et de hip-hop d’une part, de violons et de chant lyrique en italien d’autre part, l’ensemble se révèle mélodieux et envoûtant. Cerise sur le gâteau : il y a des vampires dans le clip, et je ne l’ai même pas fait exprès 😉

Enjoy !

Publicités

Atelier d’écriture chez Asphodèle : la faim du vampire

plumes asphodeleYouhou ! Cette semaine, j’ai réussi à attraper au vol l’atelier d’écriture d’Asphodèle, dont voici les mots collectés : transfigurer, chauve, blanc, solitude, silence, matin, se ressourcer, ivresse, ténébreux, épuisant, insomnie, étoilé, fête, rêver, sommeil, voyage, chanson, fesse, recommencement, voluptueux, sarabande, passeur, prologue, pavillon.

Et voici ma proposition avec Véra le vampire, suite de mon texte précédent :

« Pour rester à ses côtés, je ne me suis pas nourrie cette nuit. Pour une fois, le ciel étoilé n’a pas été le témoin de ma cruauté, ni de mon immense solitude. Après ce jour de jeûne, l’ivresse devient insupportable. Mes crocs appellent sa chair blanche et mon corps est pris de vagues voluptueuses à la pensée du festin qu’il va m’offrir. Je jouis des humains depuis des siècles et pourtant, la fièvre de l’attente est restée intacte. Un recommencement sans fin. Dans ces moments, je me rappelle le désir charnel que j’éprouvais quand j’étais humaine. Le frisson de l’espoir, les prologues délicieusement longs et tendres ou violents et sauvages, la sarabande des corps et des sens, les insomnies torrides, épuisantes, et les silences apaisés du petit matin. Bien sûr, mon corps froid ne ressent plus tout cela. Mon plaisir s’est mué en un ténébreux désir, tout aussi brûlant mais désormais fatal.

Il soupire d’aise dans son sommeil, je veux croire que c’est de moi qu’il rêve. Les contours pulpeux de son beau visage, de ses épaules, de ses fesses et surtout cette veine qui bat dans son cou, vont bientôt avoir raison de la frêle émotion qu’il a éveillée en moi. vera-vampireLa faim me tenaille tellement à cet instant que je sens le masque prêt à tomber. Je vais me transfigurer et laisser émerger le monstre. Quand je suis sur le point de porter l’estocade, la même pensée me vient toujours : et si le voyage était doux ? Et si les anges préparaient une fête en l’honneur de l’âme qu’ils s’apprêtent à accueillir dans leur pavillon céleste ? Jusque là, j’ai repoussé la mort en la donnant, mais un jour elle me prendra aussi, en plein vol, quand je l’aurai décidé. Moi, aucun ange ne m’attendra, juste le crâne chauve et les yeux de chat fluorescents d’un effrayant passeur. Même après tout ce temps, je ne suis pas encore prête à entendre sa sinistre chanson. Alors je poursuis indéfiniment mon œuvre et je me ressource à l’idée de ma toute-puissance. »

Tag : Les livres et moi… de A à Z

Encore un tag littéraire aujourd’hui 🙂 Quand j’en vois passer un (plusieurs fois qui plus est), c’est terrible, je ne peux pas résister, et à force j’ai un peu l’impression de radoter 😀 Alors, vamos a leer !

A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres : 

Ca doit se jouer entre Guillaume Musso et Bernard Werber. Si je continue à lire Musso régulièrement comme une petite friandise estivale, ça fait longtemps en revanche que j’ai arrêté de lire Werber : totalement emballée par ses premiers livres (ah, la trilogie des Fourmis…), j’ai ensuite essuyé plusieurs déceptions en le lisant, qui m’ont définitivement fait tourner les talons.

le-seigneur-des-anneaux-carte-terre-du-milieuB pour Best – La meilleure série :

Le Seigneur des Anneaux, dont je suis fan devant l’Eternel. Une partie de moi est définitivement restée dans la Terre du Milieu.

C pour Current – Lecture en cours :

J’ai fait une pause lecture ces derniers jours, il faut donc que je reprenne – et termine – le 3ème et dernier tome de la trilogie Hunger Games.

D pour Drink – La boisson qui accompagne tes lectures :

Je lis presque exclusivement au lit, le soir, donc pas de boisson spéciale. Mais je pourrais tenter un petit lait chaud ^^

E pour Ebook – Ebook ou roman papier ?

Roman papier parce que j’aime le contact du livre, mais j’ai déjà lu des Ebooks sur tablette, très pratiques quand on n’est pas chez soi et qu’on a envie d’avoir plusieurs titres sous la main.

louis-entretien-avec-un-vampireF pour Fictif – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée :

En principe, je craque plus pour les personnages de séries TV mais si je devais en choisir un, ça serait peut-être le doux Louis d’Entretien avec un vampire.

G pour Glad – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance :

Ma Vie, mon Ex et autres calamités de Marie Vareille. A la base, je ne suis pas du tout chick-lit. Les accros du shopping et autres diables s’habillant en Prada ne m’attirent pas du tout, sauf en film le dimanche soir éventuellement. Pourtant, j’ai passé un très bon moment avec ce livre, qui m’a en quelque sorte réconciliée avec la littérature dite pour les filles, même si ça ne sera jamais mon genre de prédilection. C’est donc avec une certaine envie que je vais me lancer prochainement dans le Drôle de Karma de la blogueuse Six in the City.

oracle-della-luna-frederic-lenoirH pour Hidden – Un roman que tu considères comme un trésor caché :

L’oracle della Luna de Frédéric Lenoir, conseillé ma chère Elisabeth du blog Tarot Psychologique. Déjà, j’admire le monsieur parce que c’est un grand penseur de notre temps, et j’adhère totalement à sa vision de la spiritualité, ouverte et humaniste. J’ai également beaucoup aimé certains de ses romans précédents comme La Promesse de l’Ange, La Parole perdue ou encore L’Ame du Monde.  Son Oracle della Luna est un roman initiatique érudit et passionnant, où défilent les grands courants spirituels au fil des rencontres et des aventures de son héros. On en ressort plus riche.

I pour Important – Un moment important de ta vie de lectrice :

Les lundis soirs à la bibliothèque avec mon papa, quand j’étais enfant. Ce sont eux qui m’ont fait aimer les livres.

fairy-tail-tome-1J pour Juste – Le roman que tu viens juste de finir :

Ce n’est pas vraiment un roman mais ça en a la forme ! Je me suis lancée dans le tome 1 du manga Fairy Tail, mais le coup de foudre n’a pas été au rendez-vous et je pense pas que je poursuivrai. L’humour japonais n’est apparemment pas ma tasse de thé…

K pour Kind – Le genre de livres que tu ne liras jamais :

Les biographies, parce que ce n’est pas un genre qui m’attire, je préfère l’imaginaire.

L pour Long – Le roman le plus long que tu aies jamais lu :

Que j’aie lu, je ne sais plus, mais en tout cas j’ai 22/11/63 de Stephen King et Les Piliers de la Terre de Ken Follett dans ma bibliothèque. Quand j’aurai lu ces deux pavés, ils seront difficiles à battre !

22_11_63_EXE_new_Mise en page 1M pour Major – Le roman qui t’a causé le plus gros book hangover (trop plein livresque – tu ne pouvais plus rien lire après) :

Quand j’étais ado, j’avais souvent des livres à lire pendant les vacances pour l’école. Au lieu de m’y mettre dès le début, j’attendais les derniers jours… C’est donc à vitesse grand V (et du matin au soir) que j’ai lu Les Raisins de la colère de Steinbeck et Oliver Twist de Dickens. Bonjour l’indigestion après ^^

N pour Nombre, le nombre de bibliothèque que tu possèdes :

Une seule, mais qui prend tout un pan de mur dans ma chambre.

O pour One – Un roman que tu as lu plusieurs fois :

En principe, je ne lis les livres qu’une seule fois. J’ai tenté de relire un jour la trilogie du Seigneur des Anneaux, puis je me suis dit qu’il y avait tellement à découvrir que je ne suis pas allée au bout.

Q pour Quote – Une citation d’un livre que tu as lu, qui t’inspire ou qui te fait ressentir plein d’émotions :

J’aime bien celle-ci de L’Ombre du Vent : « Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. »

R pour Regret de lecteur :

Classique : de manquer de temps pour lire tout ce dont j’aurais envie. Quand je vois le nombre de livres lus par certaines blogueuses, je reste admirative… et bien modeste.

S pour Série – Une série que tu as commencée mais jamais finie, et dont tous les livres sont sortis :

Hunger Games, mais ça devrait être bientôt résolu.

wingardium-leviosa-gif-animeT pour Trois de tes livres préférés :

La Nuit des Temps de René Barjavel, Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë, Le Treizième Conte de Diane Setterfield, L’Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon. Oui, ça fait 4, mais je n’ai pas réussi à départager les 2 et 3 !

U pour Unapologetic – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être une fan girl :

La saga Harry Potter ! Pour l’univers incroyablement riche imaginé par J.K. Rowling. Et oui, j’avoue, j’ai tenté de faire le sort « Wingardium Leviosa » mais curieusement ça n’a jamais marché…

eloge-de-la-piece-manquante-antoine-belloV pour Very – Un roman dont tu attends la sortie avec une grande impatience, plus que celles des autres :

Je ne lis pas forcément des nouveautés, il est donc plutôt rare que j’attende après la sortie d’un livre.

W pour Worst – Ta pire habitude livresque :

De m’endormir sur mes livres et de me réveiller en sursaut quand ils me tombent des mains.

X pour X – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère la plus proche et prends le 27e livre :

Eloge de la pièce manquante d’Antoine Bello. Je ne l’ai pas encore lu mais ce petit polar alambiqué et surprenant me faisait de l’oeil.

je-suis-une-legendeY pour Your – Ton dernier livre acheté :

Je suis une légende de Richard Matheson, parce que l’histoire me fascine et qu’il paraît qu’il est très différent du film.

Z pour ZZZ –  Le livre qui t’a volé ton ZZZ (le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit) :

Je dirais Le Jardin des Secrets de Kate Morton. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman sur fond de secrets familiaux et de pastiche littéraire (sous-genre que j’affectionne particulièrement et que je trouve trop peu exploité par les écrivains !). De chapitres en chapitres, je n’arrivais plus à m’arrêter de lire !

Maintenant, je passe le flambeau de ce tag à qui a envie de repartir fouiner dans sa bibliothèque et dans ses souvenirs livresques 🙂

Supernatural 200ème : rire, émotion et nostalgie

Season-10-Poster-supernatural

Je clame en permanence à qui veut bien l’entendre mon amour pour la série Supernatural , qui a entamé il y a quelques semaines sa 10ème saison (pour lire ma déclaration, voir ===> ).

Histoires fantastiques sur fond de road trip, mythologie foisonnante, personnages et acteurs attachants – Dean/Jensen Ackles et Sam/Jared Padalecki en tête -, rires, larmes, duo fraternel d’enfer… Supernatural est certainement une des séries fantastiques les plus sympa du PAI (Paysage Audiovisuel International). Même si ces dernières années, elle a bien connu quelques baisses de régime, je n’ai jamais pu me résoudre à arrêter de la regarder. Entre autres parce que Supernatural est une série qui aime ses fans et leur a offert en 10 ans toute une collection d’épisodes spéciaux d’anthologie. Ainsi, tout fan qui se respecte aura un sourire amusé et attendri en entendant les titres Yellow Fever, Changing Channels, ou encore The French Mistake.

Jensen-jared-fan-fiction-supernaturalIl y a fort à parier que ce même sourire naîtra désormais en entendant le titre Fan Fiction, 200ème épisode de la série. Après avoir craint le pire à l’annonce du thème, à savoir une comédie musicale, c’est en fait un épisode à la fois drôle et touchant que nous ont concocté les scénaristes. Mise en abîme, histoire dans l’histoire, clins d’oeil au passé, hommage appuyé aux fans, surprise finale, l’effet nostalgique est garanti. Un peu comme si on avait vécu toutes ces aventures avec les frères Winchester, mais après tout n’est-ce pas un peu le cas ? Saving people, hunting things, the family business.

Avec comme point culminant cette très jolie scène où une troupe d’étudiantes, déguisées en personnages du show, interprète Carry On My Wayward Son, morceau emblématique de la série, sous le regard ému (et ô combien émouvant) de Sam et Dean. C’est décidé, je rempile pour 10 saisons supplémentaires.

Mon ado est un gros naze… mais je l’aime : mon avis

ado-gros-naze Voilà un côté que j’adore dans le blogging, c’est qu’on trouve parfois des petites surprises dans la boîte aux lettres. La semaine dernière, je recevais le premier livre de la blogueuse Six in the city Drôle de karma (lecture et avis à venir !) mais avant ça, j’ai reçu en septembre le petit livre Mon ado est un gros naze... mais je l’aime, petit guide de survie à l’usage des parents dépassés qui abritent un ado chez eux.

De prime abord, ce livre me rappelait le best-seller La femme parfaite est une connasse que j’ai… détesté (mon avis ). Fuyant mes propres a priori, je me suis malgré tout lancée dans la lecture de ce petit ouvrage et je dois avouer que cette fois-ci, j’ai bien ri (peut-être parce que j’ai encore un peu de répit avec mes deux Fripouilles et que je rirai moins (ou jaune) d’ici quelques années). En tout cas, aucun doute là-dessus : même si leurs connaissances en vampirisme sont approximatives, les auteurs Laurent Storck et Silvia Kahn en connaissent un rayon côté ados et on ne peut douter qu’ils aient vraiment traversé – dans la douleur – cette période ingrate.

ado-gros-naze-vampireAinsi, impossible à la lecture de ce livre de ne pas penser avec tendresse (ou pas) à l’ado aux cheveux douteux (boutons et appareil dentaire en option) que nous étions, ou à la petite voisine qui se maquille décidément beaucoup trop depuis son entrée en sixième… Et de ne pas redouter d’avoir nos propres ados à la maison dans quelques temps (le plus tard possible en fait). En plus, sous couvert d’humour décapant, on peut y piocher quelques conseils à garder au chaud, parce que la vision de l’ado y est certes exagérée, mais très juste, et peut même permettre de comprendre un peu mieux la bête. Histoire de nous aider à être des parents qui savent communiquer et qui ont le swag, quoi. Alors si vous voulez passer un petit moment sympa et sans prétention, le sourire aux lèvres, laissez-vous tenter. En plus, il n’est pas cher (6€ sur amazon).

 

ArticlepubliéSobusygirls-rouge