Famille d’accueil pour un futur chien-guide : une histoire d’amour

jump-courir

Visez un peu ce beau brun ténébreux : il s’appelle Jump, il a 7 mois et c’est mon coup de cœur du moment. Actuellement en formation à l’école des chiens-guides de Paris, son futur métier, c’est chien-guide d’aveugle : dans quelques temps, il sera prêt à rejoindre sa nouvelle famille pour accompagner une personne déficiente visuelle.

La première phase de la formation d’un chien-guide d’aveugle dure de 9 à 12 mois. Pendant cette période, en attendant de commencer un véritable programme, puis d’intégrer sa famille définitive, ces petits élèves sont placés dès l’âge de 3 mois en famille d’accueil. A cet âge, un chiot a déjà 300 heures de formation ! La famille d’accueil de Jump, c’est mon ami Pascal qui a décidé de son propre chef d’être candidat.

jump-panneau

Etre famille d’accueil pour un futur chien-guide, c’est presque un travail à plein temps. Il ne s’agit pas seulement d’offrir un toit au chien : la famille d’accueil doit également participer activement à son éducation (propreté, obéissance) et à sa socialisation, afin que le chien soit le meilleur compagnon possible pour la personne dont il aura la charge plus tard. Ce qui veut dire ne pas le laisser seul plus de trois heures avant l’âge de 6 mois, participer à des réunions mensuelles à l’école, et surtout l’emmener partout et faire le maximum d’activités avec lui. jump-canard

Alors Pascal emmène Jump avec lui au travail, ils vont courir ensemble au bois de Vincennes, boire des cafés, voir des films au cinéma. Ils prennent également le métro et quand ils se promènent, ils doivent marquer tous les escaliers, les escalators, ainsi que les passages piéton, dans l’optique de la future mission de Jump. Et parce qu’il est totalement investi dans sa tâche, Pascal partage quotidiennement son expérience de famille d’accueil avec ses amis Facebook !

Jump-cinemaTous les deux mois, Jump doit retourner à l’école faire des stages : les éducateurs évaluent ainsi son développement et adaptent son programme en fonction de ses progrès. Pascal et Jump sont de vrais copains, ils s’apportent mutuellement, évoluent ensemble, pour le plus grand bonheur de ceux qui suivent de près ou de loin leur amitié hors normes. Car Jump n’est pas tout à fait un chien comme les autres : hormis son caractère particulièrement sociable et affectueux qui en fait le chien idéal, ce qui le distingue des autres chiens, c’est ce harnais qui indique qu’il est un chien-guide en formation. Dans quelques mois, Jump quittera Pascal pour commencer sa véritable éducation de chien-guide. Un moment poignant, mais avant ça, ils auront partagé tous les deux une expérience unique faite de temps, de patience et d’amour.

Pour découvrir et soutenir l’association : http://www.chiensguidesparis.fr/index.php

ArticlepubliéSobusygirls-rouge

Publicités

17 réflexions sur “Famille d’accueil pour un futur chien-guide : une histoire d’amour

  1. Très bel article… C’est incroyable quand même ce dressage si particulier… et pour en connaître deux, j’avoue que ces chiens sont juste incroyables !!!! Expressif, protecteur.. j’adore ! Et je peux encore plus comprendre qu’un éleveur regarde partir son élève avec émotion, et qu’un nouveau propriétaire y soit attaché 😉

    J'aime

  2. je ne sais si j’aurai le coeur d’être famille d’accueil pour chien car savoir qu’il faut s’en séparer quand son éducation est faite cela doit être trop dur car on s’attache trop à ces bêtes

    J'aime

  3. C’est vraiment une belle histoire d’amour, un véritable investissement pour celui qui accueille temporairement et ce sera un crève-coeur au moment de se séparer mais c’est pour une noble cause ! Bravo à Pascal et bravo à ce chien né pour aider les aveugles !

    J'aime

  4. je suis admirative de ces animaux et aussi des eleveurs qui donnent l’education a ces chiens,, moi j’ai deux chiens et j’arrive pas a les dresser correctement, et là je vois des chiens d’aveugles, ou pour handicapés, j’ai vu des reportages aussi pour des epileptiques, c’est vraiment formidables j’ai vu aussi des petits singes aussi qui aident , bah chapeau

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Et si on ne parlait pas de foot ?

Sport, culture et pancakes

Sorti du brouillard

Lectures et cinéma en tous genres

L'or rouge

Lecture, écriture, musique, cinéma, photo...

%d blogueurs aiment cette page :