Noël sans Père Noël, ce n’est pas vraiment Noël…

pere-noelSoyons honnêtes : le Père Noël est le premier gros mensonge que nous racontons à nos enfants, et pendant plusieurs années en plus. Mais les étoiles dans leurs yeux au moment de Noël ne valent-elles pas ce petit déguisement de la vérité ?

Entre tradition chrétienne et folklore, entre la crèche du petit Jésus et les lutins du Père Noël, Noël est un joyeux mélange. A vrai dire, je ne me suis jamais posé la question de savoir si j’allais parler ou pas du Père Noël à mes filles parce que pour moi, il était évident que oui. Je me rappelle les moments passés à imaginer comment le Père Noël pouvait bien se glisser chez moi, les jours d’attente impatiente, les lettres que je lui préparais méticuleusement, la magie du petit matin avec les cadeaux au pied du sapin. Cette magie, pas de doute, il fallait absolument que je la partage avec mes filles.

A mon plus grand étonnement, en CE1, ma grande fripouille croit encore au Père Noël, même si c’est devenu différent avec les années. Plus petits, les enfants croient au bonhomme rouge et blanc béatement, sans trop se poser de questions, parce que la frontière est floue entre le monde réel et le monde du rêve. En grandissant, ils s’interrogent : pourquoi y a-t-il plusieurs Pères Noël à différents endroits ? Pourquoi ne se ressemblent-ils pas ? Comment est-il possible de distribuer autant de cadeaux à autant d’enfants en une seule nuit ? Pourquoi doit-on se limiter dans sa commande alors que c’est gratuit avec le Père Noël ?

pere-noel-traineau-rennesAvec la fripouille, on a trouvé quelques réponses : ces Pères Noël qui fleurissent de partout ne sont que des assistants qui travaillent pour le vrai, parce qu’il ne peut pas être partout, évidemment. Et puis tout le monde le sait : le vrai Père Noël est un être magique, il faut au moins ça pour accomplir une telle mission. Et personne ne l’a jamais vu. Enfin, on ne peut pas commander tout ce qu’on veut parce qu’il faut bien sûr partager avec tous les autres enfants de la Terre. La créativité des enfants n’est-elle pas irrésistible quand elle sert à faire durer le rêve le plus longtemps possible ?

Alors tant qu’un petit camarade indélicat ne vend pas la mèche et que la question fatidique ne vient pas, je joue le jeu à fond. Mes poupettes préparent soigneusement leur lettre, la postent dans les boîtes aux lettres prévues à cet effet, préparent des petits cadeaux à l’attention du Père Noël. De mon côté, je dispatche la liste entre les généreux donateurs, je cache les cadeaux. Je leur prépare aussi une petite vidéo du Père Noël sur Internet* (qui au passage a eu un effet bœuf la toute première fois !). La seule chose que j’espère, c’est qu’elles ne vivront pas la découverte du pot aux roses comme une trahison, que la déception ne sera pas trop grande et que ma grande fripouille saura tenir sa langue pour prolonger la magie pour la plus petite. Quand elles sauront, je leur rappellerai les merveilleux moments qu’elles auront vécu et avec le recul, je parie qu’elles aussi trouveront que le jeu en valait la chandelle.

* Pour faire vous aussi votre vidéo du Père Noël : https://www.portablenorthpole.com/fr/

ArticlepubliéSobusygirls-rouge

Publicités

21 réflexions sur “Noël sans Père Noël, ce n’est pas vraiment Noël…

  1. Pingback: et au milieu… un Liebster Award | Blue Edel

  2. Je plussoie… c’est comme de mentir à ses proches quand on leur prépare une grosse bonne surprise 😉
    Il y a des mensonges qui sont cruels… Fiston a vidé toute les larmes de son corps mais bien exliqué cependant, Noël peut garder une image formidable et chez nous c’est à coup de lutin la nuit qu’on vérifie que les cadeaux sont bien déposés 😉

    J'aime

  3. Je suis assez d’accord avec toi, la magie de noël tient à l’enfance et en la croyance en le père noël. Plus grand, les enfants auront le plaisir d’échanger les cadeaux avec le reste de la famille.

    J'aime

  4. Moi je n’ai jamais cru au père noël, je n’en veux pas à mes parents pour ça mais c’est vrai que j’ai parfois l’impression d’avoir manqué quelque chose, alors du coup, je sais pas …

    J'aime

  5. Je me suis toujours demandé si j’allais parler du Père Noël à mes enfants… (que je n’ai pas encore, donc bon, j’ai le temps !) mais comme dit, comme c’est une légende qui vient de l’extérieur, pour moi il est évident que oui…

    J'aime

  6. Hello,
    Nous n’avons jamais eu à inventer ce bobard énormissime. La légende du père Noël est arrivée de l’extérieur (télé, médias, pubs, école maternelle…) sans qu’on intervienne. Elle est repartie de la même manière : révélations dans la cour de récréation. Nous n’avons jamais eu à mentir sur ce sujet. En revanche, pour la petite souris…
    :mrgreen:

    J'aime

    • Coucou ! Nous non plus nous n’avons rien inventé, comme tu dis, l’extérieur s’en charge bien 🙂 Mais par contre on joue le jeu (et ça c’est quand même mentir hein ^^) parce que les filles sont à fond : à l’époque de Noël, elles sont en pleine magie et je ne peux pas briser ça ! Alors effectivement, je compte sur le camarade bavard pour y mettre fin ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s