Love is blindness – Jack White

Je décernais hier un Award à Cillian Murphy pour son rôle de Tommy Shelby dans Peaky Blinders. Aujourd’hui, c’est la fantastique BO de la série que je mets à l’honneur avec ce morceau de Jack White, ancien membre de feu les White Stripes. Cette chanson aux accents déchirés accompagne la love story de Tommy et Grace (la plus belle que j’aie vue depuis longtemps, je crois), et ne peut manquer de vous renverser le coeur.

Publicités

Le Tequi’s Award du meilleur acteur de série est décerné à…

Je me sens d’humeur taguesque en ce moment ! Alors aujourd’hui, je me lance dans un top que j’avais repéré il y a quelques temps chez ma petite Kim de By Kimysmile, chez qui je traîne souvent 🙂

Le principe des Tequi’s Awards est simple : il s’agit de remettre nous-mêmes un Award aux acteurs de séries qu’on apprécie, ou qui nous ont scotché par leur performance. Ayant profité de la trêve hivernale aux US, j’ai eu l’occasion de faire de belles découvertes de séries (auxquelles je consacrerai certainement un billet)… et d’acteurs bluffants ! Voici donc ma sélection du moment :

Tatiana Maslany

orphan-black-clones-tatiana-maslany

Je lui décerne mon Award pour… Orphan Black. Dans cette série de science-fiction addictive et haletante, dont le scénario tourne autour du thème du clonage, la belle Tatiana joue pas moins de 8 rôles différents (pour le moment) ! Avec tellement de talent qu’on en oublie totalement qu’il s’agit d’une seule et même actrice. Maquillages, vêtements et coiffures différentes, mais aussi accents et attitudes, Tatiana tient à merveille tous ses personnages et nous donne le vertige. A se demander si en réalité, elle ne joue pas tous les rôles de la série sans que l’on s’en soit aperçus !

gif-animé-tatiana-maslany

 

Cillian Murphy

Cillian-murphy-peaky-blinders

Je lui décerne mon Award pour… Peaky Blinders. Parlons d’abord de la série : elle est somptueuse. Plans d’une beauté à couper le souffle, scénario parfaitement écrit, bande son exceptionnelle qui convoque Nick Cave ou les White Stripes, et puis Cillian Murphy. En tant qu’amatrice de cinéma fantastique, j’avais déjà aimé sa présence magnétique et son regard bleu troublant, parfois inquiétant, dans la trilogie Batman, Inception, Time out ou 28 jours plus tard, … Dans Peaky Blinders, il délaisse le futur pour l’Angleterre des années 20, dans une performance magistrale et toute en nuances. Du grand art.

cillian-murphy- gif-animé

 

Benedict Cumberbatch

benedict-cumberbatch-sherlock

Je lui décerne mon Award pour… Sherlock. Je me suis déjà étendue sur mon amour pour la série Sherlock dans ce billet. Si elle atteint une qualité aussi remarquable, c’est en grande partie grâce au jeu d’acteur de Benedict Cumberbatch. D’une classe toute britannique, il apporte envergure, charisme et charme au personnage plus que rebattu de Sherlock Holmes. Et un flow étonnant que bien des acteurs doivent lui envier ! Benedict dans ce top 5 ? Elémentaire, mon cher Watson 😉

gif-animé-sherlock

 

Jessica Lange

American-Horror-Story-Jessica-Lange-Asylum

Je lui décerne mon Award pour… American Horror Story. Avant d’entamer cette série, je me souvenais d’une Jessica Lange tendre et romantique, en coloc de Tootsie ou en fiancée de King Kong. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les réalisateurs d’American Horror Story ont su prendre la douce à contre-pied pour mettre au jour une nouvelle Jessica Lange. Toujours surprenante, elle livre des performances de haut vol sur toutes les saisons de la série, avec une mention spéciale à la saison 2 Asylum. Dans le rôle de Soeur Jude, elle joue sur toutes les palettes, réussissant le pari d’être odieuse et effrayante, tout en arrivant à nous cueillir dans l’émotion au détour d’une scène. Chapeau bas.

gif-animé-jessica-lange-asylum

 

Jim Parsons 

jim-parsons-the-big-bang-theory

Je lui décerne mon Award pour… The Big Bang Theory. Une série de geek qui parle de Star Trek, du Seigneur des Anneaux et de super-héros devait fatalement finir dans la liste de mes shows préférés ! Son personnage principal, le scientifique sociopathe Sheldon Cooper, a un incroyable potentiel comique, totalement sublimé par le talent un peu barré de Jim Parsons. Même après 8 saisons, ses dingueries me font toujours hurler de rire. The Big Bang Theory, c’est le genre de série-doudou dont je serai triste de voir la fin arriver. Mais en attendant… BAZINGA !

gif-anime-bazinga

 

Sheldon-Cooper-GIF

 

Et vous, à qui décerneriez-vous vos Tequi’s Awards ?

Changer d’angle de vue

10931133_1043701345645880_7733120875107372993_n

De temps en temps, je me laisse toucher par les phrases qui fleurissent (pullulent ?) sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est celle-ci qui m’a interpellée. Pour peu qu’on soit sensible aux problématiques écologiques, on se demande souvent avec inquiétude quel futur nous préparons à nos enfants. En revanche, la question inverse se pose plus rarement.

Nos prises de conscience et nos actions actuelles – même à notre modeste niveau – sont essentielles. Mais s’il en est une qui surpasse les autres, c’est la façon dont nous éduquons nos enfants, les valeurs que nous transmettons aux générations futures. Ils ne pourront pas faire mieux que nous si nous ne les éduquons pas dans un esprit différent, or ils devront nécessairement être différents de nous. En tant que parent, voilà à mes yeux une immense responsabilité et le défi ultime pour demain.

Pour aller plus loin sur le sujet, Mia M du blog L’empreinte de mes mots (merci Mia !) m’a parlé d’un documentaire très intéressant. Réalisé par la franco-québécoise Anne Barth, il présente l’enseignement et les valeurs de l’école élémentaire du Colibri, dirigée par Isabelle Peloux et située aux Amanins, domaine agro-écologique créé par Pierre Rabhi et Michel Valentin. Une autre éducation et un autre regard, pour un autre futur.

Pour en savoir plus : http://quelsenfants.lesamanins.com/

Tag ‘La liste de Ross’ : ces personnalités qui nous font craquer

lalistedeross

Aujourd’hui, je lance un nouveau tag que j’ai baptisé La Liste de Ross. Si vous avez regardé la série Friends, vous vous rappelez peut-être cet épisode où Ross, alors qu’il est en couple avec Rachel, établit une liste de cinq célébrités avec lesquelles il s’autorise à flirter si l’occasion devait se présenter ! Tout cela restant très hypothétique… jusqu’au jour où il tombe sur Isabella Rosselini au Central Perk 😀

liste-ross

Le principe du tag est simple : il s’agit d’établir la liste des cinq personnalités qui vous font craquer (je vous dispense de la plastification de votre liste 😉 ), et bien sûr de passer le relais ! Voici donc mon top 5 dans le désordre 🙂

Christian Bale

 Christian-Bale-Batman

En plus d’être un excellent acteur qui peut endosser tous les rôles, il dégage une aura de mystère terriblement séduisante.

Je l’aime dans… la trilogie Batman de Christopher Nolan. Le rôle de Bruce Wayne, classieux, héroïque, et si humain à la fois, lui va comme un gant.

 

 Ian Somerhalder

Ian-Somerhalder

Depuis Lost, Ian a pris de la bouteille… et des tonnes de charme ! Comment ne pas succomber à un tel regard ?

Je l’aime dans… le rôle de l’irrésistible Damon Salvatore dans The Vampire Diaries. Moi, je signe tout de suite pour me faire mordre.

 

Jensen Ackles

Jensen-Ackles

Il a un humour dévastateur, un sourire à tomber, et la légère coquetterie dans ses beaux yeux verts ne gâche rien.

Je l’aime dans… le rôle de Dean Winchester dans Supernatural, où il peut être drôle, grave, émouvant, tout en restant sexy.

 

Ryan Gosling

ryan-gosling

Longtemps, je n’ai pas compris l’engouement féminin pour Ryan Gosling, et un jour j’ai vu ses films…

Je l’aime dans… The Notebook, dans cette scène intense sous la pluie avec Rachel MacAdams, et en séducteur invétéré dans Crazy, Stupid, Love.

 

Adam Levine

adam-levine

Qu’on se le dise : je n’utilise le mot sexy dans une conversation que s’il y a Adam Levine dedans. Alors oui, il en fait des caisses avec son physique et ses tatouages, mais finalement qui s’en plaint ?

Je l’aime dans… le clip de She will be loved, aux débuts de Maroon 5, et en bombe atomique dans la vidéo de Moves like Jagger.
Et vous, dites-moi en commentaire qui vous mettriez dans votre Liste de Ross !

Pour le tag, je passe le relais à Pimpf (qui a un peu contribué à l’idée avec ses posts torrides du lundi ! lol), rp1989, Kim, Blue Edel, Girlkissedbyfire, Ladyelle, Pooky, Cleo, Bookyboop, Mlle Latino, L’heureuse imparfaite et à tous ceux qui veulent partager leur Liste de Ross !

Le gâteau à l’ananas

Dans ma série des gâteaux du dimanche après-midi, voici mon expérimentation du jour : le gâteau à l’ananas. Verdict : simple à réaliser, moelleuse et gourmande, cette recette mérite amplement ses 5 étoiles Marmiton 🙂

gateau-ananas

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients :

Pour le caramel :
– 125 g de sucre
– 4 cuillères à soupe d’eau

Pour la pâte :
– 1 boîte d’ananas en tranches
– 4 oeufs
– 250 g de sucre en poudre
– 150 g de beurre
– 250 g de farine
– 1 citron
– 1 sachet de levure

Préparation :

  • Egoutter les tranches d’ananas et réserver le sirop
  • Préparer le caramel dans une petite casserole, puis en napper le fond d’un moule à manqué
  • Poser 6 ou 7 tranches d’ananas sur le caramel afin de recouvrir le fond du moule
  • Préchauffer le four à 180°C
  • Mixer le reste des tranches en purée
  • Fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit léger et mousseux
  • Incorporer le beurre ramolli, la farine, le jus du citron, la levure, la purée d’ananas et bien mélanger le tout
  • Versez l’appareil obtenu dans le moule, sur les ananas
  • Cuire 45 à 50 minutes et laisser tiédir un peu avant de démouler
  • Enfin, arroser le gâteau avec le sirop d’ananas.

Vous pouvez également ajouter du rhum : 15 ml dans la pâte et 15 ml pour imbiber le gâteau à la fin.

Bon appétit !