Séries : les baisers qu’on a attendus (et attendus…)

Le premier baiser a toujours quelque chose de magique, même dans les séries télé ! Dans le cadre du Top Five SériesAddict (TFSA) auquel j’ai participé pour la première fois sans vraiment le savoir avec les Tequi’s Awards (oui, je suis le M. Jourdain du Top ^^), Tequi proposait cette semaine d’établir notre top des baisers les plus attendus. Voici donc le mien, dans le désordre. Attention, allergiques au romantisme échevelé s’abstenir !

Ross & Rachel – Friends

ross-rachel-kiss

Rappelez-vous : Phoebe disait que Rachel était le « homard » de Ross, et chacun sait que les homards restent ensemble toute leur vie en se tenant par la pince. Si j’ai adoré ce premier baiser, je crois que ma préférence absolue va à leur première fois dans le planétarium, sur Wicked Game de Chris Isaak. So romantic…

Ted & Robin – How I met Your Mother

kiss-ted-robin-how-i-met-your-mother

Je fais partie des fans du couple Ted / Robin, aussi j’ai hurlé de joie (ou peu s’en faut) devant ma télé quand ils ont enfin décidé de passer outre leurs différences pour échanger ce baiser passionné (et un peu trempé par la pluie).

Elena & Damon – The Vampire Diaries

the-vampire-diaries-damon-elena-first-kiss

C’est plus fort que moi, je suis folle de cette série et j’ai vaguement l’impression d’avoir 15 ans quand je la regarde ^^ J’adore le triangle amoureux Stefan / Elena / Damon, et encore plus le couple Elena / Damon, dont le premier vrai baiser m’a complètement fait craquer 🙂

Kate & Sawyer – Lost

kate-sawyer-kiss-lost

Définitivement, je trouvais que le couple Kate / Jack n’était pas du tout assorti alors patiemment, j’ai attendu que la belle succombe enfin au charme du beau Sawyer. Sea, sex and sun.

Amy & Sheldon – The Big Bang Theory

kiss-amy-sheldon-the-big-bang-theory

Celui-ci, personne ne l’attendait vraiment, pas même la pauvre Amy, et ça, c’était super sympa ! Tout vient à point à qui sait attendre, il paraît !

Et vous, quels baisers de séries vous ont fait fondre ?

Au passage, j’ai vu que la Biancat’s Room avait récemment dépassé les 500 followers et les 30 000 vues, aussi je voulais vous dire un grand merci pour votre présence ici. J’espère pouvoir discuter encore longtemps avec vous tous 🙂

fee_clochette_merci

Publicités

Mon top 10 des « bromances »

Bromance : On qualifie de bromance une amitié forte entre deux hommes hétérosexuels, similaire à une relation amoureuse mais sans composante sexuelle. (source : wikipédia) 

Je ne sais pas vous, mais moi, les amitiés masculines à l’écran me font complètement craquer. En plus, en ce moment, j’ai envie de parler d’amour, et de rire. Moins gnangnans que les filles, quand les bros s’aiment, ils sont prêts à tout faire l’un pour l’autre, et leurs hugs virils ont toujours quelque chose d’émouvant. Panorama de mes bromances préférées :

1 – La plus « I.am.not.gay » : Sherlock Holmes & John WatsonSherlock

La bromance la plus chouette du moment, dans le show le plus classe du moment. Dans la série, tout le monde les croit gays, et ça n’a (presque) pas l’air de les déranger. Quand ils volent au secours l’un de l’autre, qu’ils montrent une pointe de jalousie, ou qu’ils se font des déclarations enflammées, ils sont irrésistibles.

Sherlock

 Martin Freeman et Benedict Cumberbatch

 

2 – La plus « Family business » : Sam & Dean WinchesterSupernatural

Frères à la vie à la mort, ils se déchirent depuis dix ans. A leur décharge, il faut dire que la chasse aux monstres de tous poils, ça met parfois de mauvaise humeur. Mais qu’importe leurs différends, ils s’aiment : family doesn’t end with blood, on vous dit.

sam-dean-supernatural

Jensen Ackles et Jared Padalecki

 

3 – La plus « Z-bromance » : Rick Grimes & Daryl DixonThe Walking Dead 

Ces deux-là n’échangent jamais plus de trois phrases par épisode, mais combattre des zombies ensemble, ça crée des liens forts. Alors quand Rick sort un « You’re my brother » de derrière les fagots à Daryl, on a forcément un peu la larme à l’oeil.

rick-daryl-the-walking-dead

Andrew Lincoln et Norman Reedus

 

4 – La plus « Oh Boy » : Sam Beckett & Al CalaviciCode Quantum

L’un voyage dans le temps, l’autre est un hologramme. Leur amitié était donc irrémédiablement platonique. N’empêche que des années après, leur duo reste une des bromances les plus touchantes de la télévision.

sam-al-code-quantum

Dean Stockwell et Scott Bakula

 

5 – La plus « Deux bombes, une fille » : Damon & Stefan SalvatoreThe Vampire Diaries

Pour peu qu’on ait déjà regardé The Vampire Diaries, on a toutes déjà détesté Elena Gilbert, même si on lui accorde le fait que choisir entre le sexy Damon et le doux Stefan revient à faire un choix entre une jambe en mousse et des bras de neuf mètres. A vie. Heureusement, l’amour fraternel l’emporte toujours.

damon-stefan-vampire-diaries

Ian Somerhalder et Paul Wesley

 

6 – La plus « How you doin’ ? » – Chandler Bing et Joey Tribbiani – Friends

Ils ont eu un fauteuil prénommé Rosita, élevé un poussin et un canard, porté du rouge à lèvres pour homme, oublié un bébé dans un bus… Des trucs qu’on ne peut faire qu’avec un bro, un vrai. Joey & Chandler forever.

Joey-and-Chandler-friends

Matthew Perry et Matt LeBlanc

 

7 – La plus « Live long and prosper » : James Kirk & SpockStar Trek

A la sauce vintage ou à la sauce J.J. Abrams, l’union de la fougue et de la raison donne une bromance qui fonctionne depuis plus de 50 ans déjà. Respect.

kirk-spock-star-trek-old-new

De gauche à droite : Leonard Nimoy / William Shatner – Zachary Quinto / Chris Pine

 

8 – La plus « Have you met Ted ? » : Barney Stinson & Ted MosbyHow I met your mother

On ne pouvait pas passer dans ce classement à côté de l’auteur du Bro Code*, Barney Stinson lui-même. Parce qu’il y a quelques règles de base à suivre pour inscrire sa bromance dans le temps.

* Le code des potes

HOW I MET YOUR MOTHER

Neil Patrick Harris et Josh Radnor

 

9 – La plus « Lupus ou sarkoïdose ? » – Gregory House & James WilsonDr. House

Wilson détient la palme du « Mon meilleur ami est imbuvable et ingrat » (même si, avouons-le, le meilleur ami en question, on le trouve quand même super attachant). Rien que pour ça, il mérite sa place ici.

house-wilson-drhouse

Robert Sean Leonard et Hugh Laurie

 

10 – La plus « It’s a brainy day » – Leonard Hopfstadter & Sheldon CooperThe Big Bang Theory

A un moment donné, quand on a un QI de 187 comme Sheldon, ça devient compliqué d’avoir des amis qui vous comprennent. Alors quand on en trouve un, on le bichonne (ou pas).

Leonard-Sheldon-thebigbangtheory

Johnny Galecki et Jim Parsons

 

Bonus :

La plus « mecs en collants » : Batman & Robin

Celle-là, c’est parce que j’adore ces deux acteurs et que The Dark knight rises m’a donné l’eau à la bouche quant à une bromance qui serait drôlement sympa.

christian-bale-joseph-gordonlevitt

Christian Bale et Joseph Gordon-Levitt

 

La plus « Devine qui vient dîner ce soir ? » : Hannibal Lecter & Will GrahamHannibal

Ok, c’est un peu exagéré de classer ce couple-là dans les bromances,  surtout qu’avec Hannibal, on ne sait jamais si on va être le convive ou le plat de résistance. Pour autant, leur face-à-face est l’un des plus fascinants vus sur petit écran. Vous en reprendrez bien un peu ?

will-hannibal

Hugh Dancy et Mads Mikkelsen

 

Et vous, quelle est la bromance qui vous fait fondre ?

ArticlepubliéSobusygirls-rouge

Have you met Ted ?

How-I-Met-Your-Mother-how-i-met-your-mother-10317772-500-375J’en parle souvent en pointillés donc aujourd’hui j’ai décidé d’y consacrer un billet entier car c’est officiel : How I met your mother est définitivement une de mes séries préférées (au passage, un immense merci à ma copine Julie de m’avoir forcé la main ^^).

Comme Friends en son temps, série pionnière dans le genre, How I met your mother raconte les aventures d’une bande de trentenaires à New York. Comme Friends, c’est un mélange de comédie délirante aux situations improbables, de personnages attachants (Barney Stinson – incroyable Neil Patrick Harris -, je me prosterne devant toi), d’amitié, de tendresse, d’optimisme et de mélancolie aussi. Mais surtout ce qui caractérise la série, c’est son romantisme échevelé et d’ores et déjà, certaines scènes sont à mes yeux carrément inoubliables : qui n’a pas eu un ‘oooooh’ attendri avec l’histoire du cor bleu de Ted et Robin, la rencontre de Ted et Victoria, ou encore la demande en mariage de Barney ?

mother and ted

Ted (Josh Radnor) et la ‘mother’ (Cristin Milioti)

Même si la série s’est étirée et un peu essoufflée sur les saisons 7 et 8, rendant Ted, le personnage central, un peu loser sur les bords par moments, les scénaristes ont sans conteste retrouvé le feu sacré pour cette saison 9.
Il faut dire que l’apparition (enfin !) de la fameuse mother y est pour beaucoup. Elle a permis de nouvelles possibilités scénaristiques, attendues depuis longtemps, et ainsi donné un nouveau souffle salutaire à la série. Campé par l’adorable Cristin Milioti, le personnage est presque au-delà de mes espérances et je regrette déjà qu’on ne profite pas plus de sa présence, puisque cette saison 9 sera aussi la dernière. J’en pleurniche d’avance, comme j’ai pleurniché au tout dernier épisode de Friends qui se terminait, rappelez-vous, sur le gros plan du cadre – désormais mythique – de la porte de Monica.

Comme c’est aujourd’hui la Saint-Valentin, je partage avec vous ce joli moment de l’épisode 16 de cette ultime saison, How your mother met me. Et si vous n’avez pas encore rencontré Ted, foncez, this show is so… AWESOME !

When you kiss me, Heaven sighs
And though I close my eyes
I see la vie en rose…