Rencontres et voyance sur Internet… signe des temps ?

Il y a quelques temps, pour les besoins de mon métier – j’étais jusqu’il y a peu commerciale dans une petite agence de webmarketing – , on m’a confié la réalisation d’une pige sur les sites Internet de rencontres en tout genre et de voyance en ligne.

Dans un souci strictement professionnel, je me suis donc fait lire la bonne aventure par Maria, Laetizia, Melania, Geneviève… Et j’ai créé le profil de Ruby72 pour m’inscrire sur Amoureux, SugarDaddy, Entre Infidèles, Rencontre ronde, Cougar rencontre

laetizia voyance

Je l’avoue dans un premier temps, ça m’a amusée, parce que je suis toujours emballée par les projets qui me sortent de la routine quotidienne. Puis, au fur et à mesure que j’avançais dans mes recherches, j’ai ressenti une sorte de désabusement et je me suis interrogée sur ce que signifiait la prolifération de ce type de sites, et sur ce que ça révélait sur la santé de notre société.

A la recherche… mais de quoi ?

Nous vivons dans un monde morose et désenchanté, où les perspectives sont plutôt sombres et l’avenir particulièrement incertain. La société s’avère de moins en moins capable d’apporter des réponses et des preuves de réassurance. Quant à la politique, elle devient elle-même source d’insécurité. Dans ce contexte, où trouver refuge ? Pour certains, dans la consultation de diseuses de bonne aventure, pour tenter d’avoir un peu de visibilité à travers le brouillard. Pour d’autres, dans la recherche, si ce n’est de l’amour, au moins du plaisir sous toutes ses formes, pour se détourner de ce même brouillard.

Et cela va loin, certains sites incitant ouvertement à l’adultère avec des discours tout à fait naturels et déculpabilisants. L’adultère est une chose, mais de là à en faire un commerce… Quant au site SugarDaddy, il propose à des jeunes femmes vénales de rencontrer des hommes vieux et riches. Perte et détournement des repères sociétaux, vous dites ?

site-entre-infideles-visu-200x146   Capture_sugar_daddy

 

 

Une exploitation de l’inquiétude et du désenchantement

Les oracles existent depuis la nuit des temps et ce n’est pas ce qui me dérange, étant moi-même fascinée par les arts divinatoires. Mais aujourd’hui, il n’est plus question d’art mais de techniques marketing. Qu’ils proviennent de Laetizia ou de Melania, les messages sont identiques : tous promettent un avenir radieux, mais à condition d’accepter de l’aide moyennant finance. Sur certains sites, les messages sont délivrés de façon parfois imaginative, vous donnant même l’impression d’être en chat direct avec la voyante en question (à laquelle vous ne pouvez répondre que si vous payez évidemment).

Et chacun utilise la technique marketing bien connue de l’urgence : c’est maintenant qu’il faut le faire, ne laissez pas passer l’occasion, demain il sera trop tard. Je suis dans le métier depuis longtemps et je vois que les ficelles sont grosses, mais je me demande quel peut être l’impact de tels messages sur des personnes plus crédules.

L’amour et l’avenir seraient-ils finalement devenus des produits ?

spraydateQuand je vois la multiplication de ce type de sites, j’aurais tendance à dire que oui, ou en tout cas que certains officient pour que ce soit le cas. Pourtant le concept de base n’est pas mauvais, du moins pour les sites de rencontres.

Je parle en connaissance de cause puisque j’ai moi-même rencontré Chéri sur Internet il y a une douzaine d’années et que je n’aurais probablement jamais croisé son chemin autrement. Mais c’était à une époque où Internet était plus naïf, où les sites de rencontres tels qu’ils sont aujourd’hui n’existaient pas, et où la recherche du gain à tout prix par ce nouveau canal n’était pas aussi exacerbée qu’aujourd’hui.

Appât du gain dans une société où tout est prétexte à gagner de l’argent d’un côté, perte des repères sociétaux et inquiétude sous-jacente de l’autre : voilà un cocktail détonnant qui crée le terreau idéal pour la prolifération de ces sites. Alors signe des temps ? On dirait bien que oui.

Publicités