Le blockbuster n’est plus ce qu’il était…

les-gardiens-de-la-galaxie-afficheHier soir, je suis allée voir Les Gardiens de la Galaxie, dernière mouture Marvel, et un constat s’est imposé à moi : les blockbusters de science-fiction 2014 ont décidément bien du mal à voler beaucoup plus haut que leurs engins spatiaux. Hormis le récent X-Men : Days of future past, d’excellente facture, ceux que j’ai pu visionner cette année ne m’ont pas procuré de grandes émotions.

Visuellement, tout commençait bien pourtant. Que ce soit Snowpiercer (bon ok, celui-là date de fin 2013, mais moi je l’ai vu cette année…) et ses belles images d’un monde recouvert par les glaces, Les Gardiens de la Galaxie avec ses combats spatiaux épiques ou encore les acrobaties plus vraies que nature de Spiderman, on en a eu plein la vue. A condition d’aimer les images numériques (en même temps, elles sont un peu incontournables en SF), la cuvée 2014 n’a pas été avare en effets spéciaux spectaculaires et le spectateur en a eu pour son argent.

spiderman-le destin d un hérosLe problème, c’est qu’il ne restait vraisemblablement plus de budget pour payer des scénaristes dignes de ce nom. Là où X-Men : Days of future past jouait de façon virtuose avec un scénario multidimensionnel, Spiderman, le destin d’un héros se résume à une (longue) bluette digne d’une série pour ados, Snowpiercer, Edge of Tomorrow  (dernier Tom Cruise en date) et Les Gardiens de la Galaxie à un scénario linéaire de jeux vidéo. Un régal pour les yeux pour cacher un ennui poli.

Mais où sont donc passés les super-héros torturés de Marvel ? La science-fiction intelligente et vertigineuse de Minority Report ? La poésie d‘Oblivion ? Même si, je vous l’accorde, ce n’est pas sa vocation première, on dirait que le blockbuster 2014 a tout simplement oublié de s’adresser au coeur et au cerveau de son spectateur. Et il faut croire que ça marche, au vu des bonnes critiques reçues et du nombre d’entrées réalisé par ces films.

J’aime toujours les films de science-fiction à grand spectacle, alors je pense que je vais éviter le récent Lucy de Luc Besson, au risque d’en être dégoûtée.

Publicités

30 réflexions sur “Le blockbuster n’est plus ce qu’il était…

  1. En ce qui me concerne, j’ai beaucoup aimé les gardiens de la Galaxie, c’est assez fidèle au comics (sauf pour Warlock qui n’apparait pas), c’est fun, ça ne se prend pas du tout au sérieux, c’est drôle, dynamique, il n’y pas de moment véritablement ennuyeux.

    L’histoire promet de très belles choses avec Thanos, je pensais pas le voir apparaitre totalement dans le film. Quelques sous intrigues mériteraient vraiment des réponses pour le prochain.

    Snowpiercer, malgré la fin, je l’ai adoré aussi tiens ^^

    J'aime

  2. J’ai envie de dire : de quoi comment qu’est-ce ??? Je m’incruste sur ce billet pour rectifier une petite chose : Snowpiercer a été une claque monumentale pour moi l’année dernière. Impossible de le réduire à ce que tu en dis, à savoir un simple film juste beau. Ce film à du fond. Ce film a une forme incroyable. Ce film est grandiose dans tous les sens dont on peut le prendre, et bien plus profond « qu’un scénario linéaire de jeux vidéo ». On est loin des blockbusters américain sans âme comme, effectivement, The Amazing Sipder-Man : Le destin d’un Héros.

    Quand

    J'aime

    • Quand aux Gardiens de la Galaxie, je peux comprendre qu’on le trouve beau sans rien lui trouver de plus. Ceci dit, il est sincère, puisqu’il ne se cache pas dans son but. Ses enjeux moisis, sa débilité sans nom, tout est assumé, et avec une franche bonne humeur ! Il a le mérite de ne pas péter plus haut que son c… comme, par exemple, le mauvais Oblivion (je n’ai pas était réceptif comme toi à sa « poésie »…

      J'aime

      • Oui, je sais que Snowpiercer a bonne presse, mais malgré tout, je n’arrive pas à y voir plus que l’histoire d’un mec qui traverse un train et affronte des boss à chaque wagon. Il y a en effet quelques bonnes trouvailles de mise en scène, mais le fond justement est plutôt léger (gentils pauvres, méchants riches) et d’un manichéisme confondant (j’ai lu que l’histoire de la bd était mieux mais je ne peux pas comparer), et la scène de la fin, bon… Ed Harris en grand manitou omniscient et blasé, ça m’a rappelé son rôle dans The Truman Show.

        Pour les Gardiens de la Galaxie, je ne l’ai justement trouvé pas assez débile et fendard, j’ai ri une ou deux fois (mais franchement j’ai au moins autant ri avec d’autres films de super-héros) mais il y avait moyen d’aller plus loin dans la débilité !

        Enfin, attention, je ne dis pas que ces films sont des bouses intersidérales, mais qu’ils sont juste moyens et un peu décevants – pour moi, hein, c’est mon avis – par rapport aux critiques élogieuses qui en étaient faites.

        Après, c’est vrai que j’ai vu des caisses de ce genre de films parce que j’adore ça, il doit donc y avoir aussi un phénomène de lassitude et d’overdose, ou alors j’ai maintenant un niveau d’exigence déraisonnable ^^

        Quant à Oblivion, oui, j’avoue j’ai adoré ce film, et sa question fondamentale de savoir où réside notre humanité, dans notre adn, notre conscience, notre mémoire ? Thème certes rebattu aussi mais bien amené à mon sens avec les images, Tom Cruise et la belle musique de M83 🙂

        J'aime

  3. Je ne les ai pas encore vu et suis du coup hésitante quand à l’achat de mes places de ciné ^^
    Pour le film de Luc Besson, si tu parles bien de Lucy, je te conseille effectivement de ne pas y aller x) je posterai la critique mercredi ^^

    Que c’est difficile de voir un bon et beau film de nos jours !!! 😥

    J'aime

  4. Faute de grives, on se contente de merles. Mais bon, même si le scénario n’est pas original, je te l’accorde, j’ai aimé les 5 gardiens de la galaxie pour leur humour et l’ambiance sympa qui s’en dégage.

    J'aime

  5. Je crois que trop de films à effets spéciaux provoque cette overdose dont tu parles. L’an passé j’ai eu la même réaction. Un trop plein, un ras-le-bol. Les adultes cérébrés que nous sommes craquent. Cette année du coup je me suis économisée. Les gardiens de la galaxie est le seul film que j’ai vu pendant mes vacances et j’ai adoré. Je me suis attachée à Groot, démesurément. J’ai ressenti comme un petit cousin de 7 ans une grande tristesse à un certain moment du film !

    J'aime

    • C’est ça, l’overdose, et pourtant je suis très friande de ce genre de films ! J’ai beaucoup aimé Groot aussi, et cette petite scène rigolote à la fin du film 😉

      J'aime

    • Disons que vu les critiques, je m’attendais à m’éclater, c’est vrai après que les persos sont fun, les effets spéciaux très réussis et la musique top mais vraiment j’ai trouvé le scénario plus que moyen, du coup j’ai parfois trouvé le temps long… mais bon je suis exigeante ^^

      J'aime

    • Bon, c’est vrai que dans ma mauvaise humeur j’ai un peu tout mis dans le même panier ^^ Ce que je n’ai pas aimé dans Snowpiercer, c’est le côté très manichéen, les gentils pauvres vs les méchants riches sans nuances, vu et revu, et la fin. Quant à Edge of tomorrow, j’ai vraiment bien aimé le pitch de départ mais j’avoue que, peu passionnée, je me suis un peu endormie en route lol Je reverrai peut-être un peu mon jugement si je le vois correctement 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s